Le festival des terres nourricières est né au sein du PCDN de Nassogne. C’est toujours en son sein que nous continuons notre programmation pour 2019.

Trois samedis à retenir

Ces 3 journées font suite au festival des Terres nourricières qui a eu lieu les 15, 16 et 17 novembre 2018. De nombreuses demandes de participants nous amènent à nous pencher, durant cette année 2019, plus concrètement sur certaines techniques qui feront le pont entre la terre nourricière et une alimentation saine, avec un soutien à l’agriculture locale, en passant par les citoyens et leurs potagers. Pour l’agriculture, sur un plan économique nous allons également entrevoir l’aspect rentabilité.

1ère journée : le samedi 16 février 2019

Aviculture. Solutions pour des élevages rentables, de qualités.

Journée ouverte à tous – citoyens, agriculteurs et éleveurs - dans la continuité du festival et dans le même esprit. Nous proposerons un moment de rencontre avec un spécialiste d’élevage de poulets à grande échelle et une visite de ferme. Cette journée se veut une journée de rencontres, d’échanges, de réflexion, d’information sur ce que représente un élevage de poulets, de qualité, liée au sol et respectueuse de l’environnement et du cadre de vie.

Pourquoi proposer cette journée ?

Les élevages de poulets de chair ou de poules à pondre sont au fait de notre actualité quotidienne dans nos campagnes. Nous entendons qu’il manque des poulets pour nourrir la Wallonie. Nous avons invité un spécialiste du label « Coq des prés » à venir nous parler de la façon dont on élève les poulets pour cette coopérative. Par la même occasion, pour se rendre compte pratiquement en quoi cela consiste, il nous semblait intéressant, lors de la visite de l’après-midi, de permettre à un agriculteur qui pratique ce choix d’élevage de témoigner sur son expérience et de permettre à toute personne intéressée de poser des questions pour être mieux informée.

Programme

  • 10h à 12h : théorie sur le sujet avec film à l’appui (maison du village de Nassogne)
  • 12h à 13h30 : moment de repas et de partage (maison du village de Nassogne, merci de prendre votre pique-nique)
  • 14h à 16h : visite d’une ferme de la région (départ de la maison du village à 13h30 ; covoiturage souhaité)

Merci de vous inscrire pour la bonne organisation de la journée

2ème journée : samedi 8 juin 2019

Le charbon végétal : une méthode de stockage carbone favorisant la production d’humus et l’amélioration de la santé animale.

Le charbon végétal pour soutenir l’effort d’augmentation du taux d’humus du sol en agriculture, y compris pour les élevages, et dans les potagers des citoyens.

Qu’est-ce que le charbon végétal ?

C’est le produit d’une combustion contrôlée à une température spécifique, en limitant l’apport d’oxygène, de matières végétales comme des déchets de taille, de paille, d’écorces, de résidus de culture, de bois, de drèches (déchets de brasserie), … qui prend la forme de fragments noirs de petite taille. Très stable dans le sol, il peut stocker de grandes quantités d’eau et de nutriments disponibles qui seront disponibles pour les racines des plantes. Il permet d’être colonisé par de grandes quantités de micro-organismes, ce qui est très important pour la biologie du sol.

Historiquement, le charbon végétal s’inspire de terres noires retrouvées en Amazonie. Ses propriétés, notamment en matière de fertilité des sols, défient toute concurrence. C’est le fruit de décennies de travail agricole de civilisations locales, disparues brutalement et sans laisser de traces sur le secret de cet or noir de l’agriculture.

Insérer du charbon végétal dans les sols, est en même temps une technique pour neutraliser durablement le CO2 de l’atmosphère via la photosynthèse des végétaux. On parle de bilan carbone négatif. https://fr.wikipedia.org/wiki/Bilan_carbone

En savoir plus : https://www.travauxprox.com/energies-renouvelables/bilan-carbone-des-energies.html

Pourquoi proposer cette journée ?

Lors des tables rondes des participants, dont plusieurs agriculteurs ont souhaité en savoir plus.

Pour valoriser ce secteur agricole, un certificat CO2 a été créé dans la région de Kaindorf en Autriche. En 2007, une quinzaine de fermiers ont participé au projet pilote. Le taux d’humus des parcelles utilisées pour l’expérimentation a été analysé par une institution neutre. L’évolution du taux d’humus peut être réexaminé à la demande des fermiers après 2 ou 3 ans de cultures. En fonction de l’augmentation du taux d’humus, les fermiers concernés sont « récompensés » jusqu’à 30 EUR/tonne équivalent de CO2/ha, et ce, grâce au système de certificat. Les techniques agricoles appliquées par les fermiers sont soigneusement suivies pour orienter efficacement les futures recommandations. A titre d’exemple : un fermier est arrivé à doubler le taux d’humus en 3 ans !

L’apport de charbon n’est pas un « miracle ». Il doit être utilisé à bon escient avec des techniques adéquates.

Entre temps, dans toute l’Autriche, 2000 ha de terre agricole font partie du programme. Le village de Kaindorf a créé une académie de l’humus en 2017, où des jeunes agriculteurs sont formés chaque année. Le financement des certificats CO2 fonctionne grâce aux entreprises motivées à atteindre leur « neutralité » CO2 en prouvant préalablement leurs efforts concrets pour diminuer au maximum leur empreinte écologique. Ces entreprises peuvent compenser la tonne de CO2 émise au prix de 45 EUR/tonne, ce qui finance les certificats.

En savoir plus :

https://www.oekoregion-kaindorf.at/

Ökoregion Kaindorf
Kaindorf 15
A-8224 Kaindorf
Telefon: +43 3334 31426

Le festival du mois de novembre 2018 nous a entre autres appris que nombre de citoyens sont prêts au changement et souhaitent des suites concrètes.

Pourquoi ne pas imaginer que Nassogne, tout comme Kaindorf s’engage petit à petit pour le bien de la communauté et de notre environnement ?

Journée ouverte à tous – citoyens, agriculteurs, éleveurs, maraîchers - dans la continuité du festival et dans le même esprit.

Programme de la journée

  • Matin : de 10h à 12h : explications sur le charbon végétal, avec film à l’appui (maison du village de Nassogne)
  • 12h à 13h : moment de repas (maison du village de Nassogne, merci de prendre votre pique-nique)
  • 14h à 16h : visite d’une ferme qui utilise le charbon végétal (départ de la maison du village à 13h10 ; covoiturage souhaité)

Merci de vous inscrire pour la bonne organisation de la journée

3ème journée : un samedi en novembre 2019

Alternatives financières pour soutenir les agriculteurs en conversion et permettre le changement ?

Programme à construire